Jérôme Dormion
06 64 86 32 48
Neuilly sur Seine

La taupe – Talpa europaea – Mole

            
     E
lle n’est pas pas hémophile (rosier, verre, fil barbelé sont inefficaces).

  • Elle n’hiberne pas et un jeun de 12 heures la tue. C’est pourquoi la taupe fait des provisions, elle coupe les mandibules de forage des vers de terre afin de les empêcher de s’enfuir, et les
    entrepose dans une galerie à proximité de son nid prévue à cet usage.

  • Elle vit 4 à 6 ans, la mort est due à la perte de ses dents usées par le sable abrasif du sol.
  • La forme élargie de ses membres antérieurs lui permet de creuser jusqu’à 20 mètres de galeries par jour. La terre évacuée forme alors les taupinières (monticule de terre).
  • La taupe sait aussi nager et peut rester plusieurs minutes sous l’eau.
  • Ses poumons sont deux fois supérieurs à n’importe quel autre mammifère. En effet, dans les galeries, comparables à des mines de charbon, le taux d’oxygène est de 10% en profondeur et de 21%
    en surface.

  • 900 taupes sont nécessaires pour confectionner un manteau de fourrure (à la mode dans les années 1930)
  • 30 taupiers entretenaient le Château de Versailles. Lenotre a été le créateur de l’école des taupiers qui avait pour but d’enseigner le piégeage traditionnel.
  • Le nombre de taupes est en forte évolution depuis 2 ans. Ce phénomène est en lien avec les nouvelles conditions climatiques et à l’interdiction de certaines molécules chimiques utilisées en
    agriculture et en espaces verts.